Vélos en libre-service

Système de vélos en libre-service

Le Canton et 20 communes prévoient l’installation d’un système de vélos en libre-service (VLS) d’envergure. Nous considérons qu’un tel système sera le prolongement logique de nos efforts et nos activités des dernières années et saluons donc ce projet. L’arrivée d’un tel système impactera toutefois fortement nos activités traditionnelles, notamment nos services de prêt gratuit et de location à la journée, très appréciés actuellement. Il est donc essentiel pour notre association d’être partie prenante dans ce projet. 

Genèveroule souhaite contribuer avec son expertise à l’exploitation du réseau VLS genevois. C’est de cette manière que l’association, qui a démarré ses activités en 1996 avec la Croix-Rouge genevoise, estime assurer sa pérennité et le maintien d'emplois d'insertion socio-profesionnelle, palliant ainsi à la disparition d’une partie importante de ses activités traditionnelles (prêt gratuit de vélos).

Les activités de Genèveroule pourront s’articuler autour de différents axes qui sont :

  • Contrôle quotidien et entretien des stations. Cette prestation consiste à parcourir les stations VLS qui se trouvent en moyenne à 300 mètres l’une de l’autre.
  • Contrôle et petit entretien vélos et vélos électriques. Les mêmes équipes contrôleront également l’état des vélos dans les stations et signalent les vélos endommagés à l’équipe d’équilibrage. 
  • Logistique d’équilibrage : enlever des vélos des stations pleines et en remettre dans les stations vides. En effet, en fonction de la topographie d’une ville et selon ses zones d’activités, l’équilibrage des stations ne se fait pas naturellement, ou que partiellement, d’où le besoin d’importants moyens logistiques. La situation géographique de Genève étant ce qu’elle est (cuvette), et les zones d’activités professionnelles et commerciales se trouvant essentiellement vers le centre, il y a une forte probabilité que les vélos se concentrent au centre-ville (Cornavin, Pâquis, Bel-Air, Rue-Basses) alors que les stations dans les quartiers suburbains (Servette, Petit-Saconnex, St-Jean, Champel, Chêne) pourraient avoir tendance à se vider. Par la même occasion, il s’agit également d’effectuer les transports des vélos abîmés vers les ateliers mécaniques ainsi que les retours des vélos réparés vers les stations.
  • Pour toute autre réparation, les vélos seront acheminés vers l’un de nos ateliers où le vélo sera révisé dans les meilleurs délais. Une fois réparés, ces vélos seront ramenés dans une station en optimisant les trajets de transport. 
  • Service client: Genèveroule pourrait également exploiter le service client pour ce nouveau réseau. Les tâches principales sont : assurer une hotline téléphonique, effectuer toutes sortes de travaux administratifs comme des prolongations d’abonnement ou encore la recherche de vélos non rendus.

Après une mise en concours du projet fin 2015 par la filiale des transports publics genevois TPG-vélo, le projet a été bloqué par un recours en justice. Un nouvel appel d'offres a été lancé en octobre 2019, qui vise l'implémentation d'un réseau de vélos en libre-service en juin 2020. Un recours est déposé en février 2020 contre la décision d'attribution du marché.

Pour plus de renseignements :

Yann Grand - 022 740 14 15 - yann [dot] grand [at] geneveroule [dot] ch